samedi 27 février 2021

Déploiement d’un festival

Le festival qui était annoncé pour janvier puis reporté en février, prend à présent son élan pour juillet. Pourquoi juillet ? L'été sera installé, nous serons tous en bonne santé. On ne pensera plus qu'aux petits bals, aux vogues, aux défilés, aux feux de joie de la Liberté et de l'Égalité.... Et partout on célébrera la Fraternité !

Ce festival prend corps peu à peu, autour des visages du monde. Multiple comme le monde, il se construit avec les musiques et les paroles, les gestes et les couleurs de la fête, qui nous tiennent par le cœur et nous gardent vivants.

Au-delà des obstacles, un numéro spécial de Tambour Battant sans date vraiment arrêtée, ni heure de rendez-vous, va donner le départ et le sens d'une salve de projets.

mercredi 25 novembre 2020

Et puis le temps se pose, et puis le temps repart !



Les projets qu'on a ensemble 
nous tirent par les ailes


Les idées font des voeux de nouveauté


Comme changer d'éclairage...

lundi 2 novembre 2020

Le temps suspend son vol

Interrompue avant la fin, l'exposition de Sonia Mohamed Youssouf reprendra au printemps, quand tout ira mieux. Nous sommes heureux d'avoir pu mener, presque à son terme et bien qu'un peu en décalé, la programmation 2020, jusqu'au dernier chantier participatif d'octobre... 

Voici quelques images des travaux conduits par l'URM à Notre-Dame des Neiges au cours de l'été : 

https://www.youtube.com/watch?v=qNwAwrg_Lug&feature=youtu.be

vendredi 23 octobre 2020

Attention : changement d'horaires

Suite aux nouvelles réglementations du couvre-feu, voici les horaires des spectacles du vendredi 30 et du samedi 31 octobre (18 h).



mardi 29 septembre 2020

26 septembre, lâcher de djembés




 

Maya Kutsi en Matheysine

 


Afro Blues Solaire


Beny et sa Master class


https://soundcloud.com/maya-kutsi

Un peu d'histoire de France






                                  http://survie.isere.free.fr/

Autres cultures, autres coutures

 Pendant deux jours consécutifs, Lougmane, Abou et Marie-Paule ont animé des ateliers de création de sacs en tissus de différents pays d'Afrique... Ils avaient installé dans la chapelle plusieurs machines à coudre et une profusion de couleurs ... Grand succès !








Il était une femme

Nous avons rencontré des personnes d’ethnies différentes (peul, soussou, malinké, diakanké…), entendu leurs témoignages. Un autre jour, il y a eu des contes du continent africain avec Sylvia Gosse et Anna Bitoumbou, puis des jeux pour tous, slack-line, marelle, dames, osselets d’Afrique... 




Il y a eu, aussi, toute une soirée consacrée, entre femmes, à la parole des femmes, celles d'Afrique et celles d'ailleurs.... Timidement d'abord, par l'évocation de nos origines et de nos métissages, nous sommes parvenues à dire certaines souffrances traversées, certains de nos combats, et notre dignité, certaine.






Dans un jardin matheysin

Sonia Mohamed Youssouf et Lougmane Diallo nous ont entraînés à La Mure dans le jardin du Père Thaddée, ce 9 septembre. Nous avons semé avec lui des épinards et de la mâche, et ramassé des poires et des piments...





Quelques jours plus tard, nous partagions des spécialités africaines et matheysines au bord de l'étang du Crey.




Ce que nous devons à l'Afrique

C'est le nom de l'exposition itinérante du Musée Dauphinois installée dans la chapelle dès le 5 septembre par Sonia Mohamed Youssouf et Lougmane Diallo : un rappel de nos origines africaines et de toute l'Histoire qui passe par l'esclavage et par la colonisation, ainsi que nous l'a rappelé, en présence de plusieurs élus, Olivier Cogne, le directeur de ce musée. 






Les animations se succèdent jusqu'au 26 septembre, elles ont commencé par de la musique avec le groupe de 2Gra1er.






Il faut toujours y croire !

Arrivés avec détermination des quatre coins de France, du 16 au 29 août, dix stagiaires de l'Union Rempart se sont mêlés aux bénévoles locaux. Un joyeux élan fut donné pour l'avancée des travaux en seulement deux semaines de chantier pour la construction du tympan de la tribune et l'ouverture des deux dernières fenêtres dans la voûte. Sans oublier les vacances ! Avec Alain Monrozier et Louise Manginot, ce fut des rencontres inoubliables, de belles découvertes, de vraiment bons moments partagés avec les habitants de la Matheysine.




lundi 28 septembre 2020

Se retrouver avec Laurent Poncelet et le groupe Mange-Cafard


 

Ce que nous devons à l'Afrique

C'est le nom de l'exposition itinérante du Musée Dauphinois installée dans la chapelle dès le 5 septembre par Sonia Mohamed Youssouf et Lougman Diallo : un rappel de nos origines africaines et de toute l'Histoire. Après l'inauguration en présence d'Olivier Cogne et de plusieurs élus, les animations se succèdent jusqu'au 26 septembre.